une Reine en Rolls-Royce, en Bentley, en Defender… et en Scénic

une Reine en Rolls-Royce, en Bentley, en Defender... et en Scénic

De 1945 à 2019, retour sur la passion dévorante d’Elizabeth II pour l’automobile, en tant que princesse puis comme reine d’Angleterre à partir de 1952.

Après le décès d’Elizabeth II jeudi 8 septembre 2022, retour en images sur l’amour que portait la reine d’Angleterre pour l’automobile. Au programme bien sûr, quelques Rolls-Royce, des Bentley et autres Land Rover, mais aussi quelques voitures françaises…

1945: Princesse mécanique

Princess Elizabeth taking out the plugs of a car during training at an A.T.S training centre, in Southern England, in 1945.
Princess Elizabeth taking out the plugs of a car during training at an A.T.S training centre, in Southern England, in 1945. © CENTRAL PRESS / AFP

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, en février 1945, la princesse Elizabeth rejoint la branche féminine de la British Army, l’ATS (pour “Auxiliary Territorial Service”). Elle reçoit notamment une formation à la conduite d’ambulance et à la mécanique sur des poids lourds. On peut la voir en photos et même en vidéo, âgée d’à peine 19 ans, se pencher sur un moteur de voiture dans un centre d’entraînement du sud de l’Angleterre.

Août 1945: vacances à Balmoral

Princess Elizabeth of York (R), Princess Margaret (2nd R, front), their parents Queen Elizabeth Bowes-Lyon (L) and King George VI (2ndL), arrive at Balmoral, on August 27, 1945 for their holidays in Scotland.
Princess Elizabeth of York (R), Princess Margaret (2nd R, front), their parents Queen Elizabeth Bowes-Lyon (L) and King George VI (2ndL), arrive at Balmoral, on August 27, 1945 for their holidays in Scotland. © PLANET NEWS / AFP

Sur cette photo prise le 27 août 1945, on peut voir la princesse Elizabeth arriver en voiture à Balmoral, en Ecosse, pour les vacances, lieu où elle a aussi vécu ses dernières heures. A sa gauche, la princesse Margaret, alors que derrière on retrouve leurs parents, la reine consort du Royaume-Uni, Elizabeth Bowes-Lyon, et le roi George VI.

1957: une Reine à Renault Flins

Queen Elizabeth II flanked by French carmaker Renault CEO Pierre Dreyfus visits the Renault car factory in Flins during a state visit in France on April 10, 1957.
Queen Elizabeth II flanked by French carmaker Renault CEO Pierre Dreyfus visits the Renault car factory in Flins during a state visit in France on April 10, 1957. © AFP

Changement d’ambiance et d’époque. En 1952, la Princesse devient la Reine Elizabeth II et cinq ans plus tard elle choisit la France pour sa première visite officielle à l’étranger. La jeune monarque se rendra notamment à l’usine Renault de Flins (inaugurée en 1952), où on peut la voir ici remonter les lignes de production aux côtés du PDG de Renault de l’époque, Pierre Dreyfus.

1972: la Reine en Citroën SM présidentielle

La reine britannique Elizabeth II et le prince Philip, le duc d'Édimbourg, saluent le 16 mai 1972 des Français à l'Athletic Club de Meudon lors de leur visite officielle de quatre jours.
La reine britannique Elizabeth II et le prince Philip, le duc d’Édimbourg, saluent le 16 mai 1972 des Français à l’Athletic Club de Meudon lors de leur visite officielle de quatre jours. © STRINGER / AFP

Cette photo a été prise lors d’une visite officielle en France de la Reine et du Prince Philip en 1972. Le couple royal avait alors pu saluer des Français depuis une magnifique Citroën SM présidentielle. Une voiture qu’avait commandée le président Pompidou spécialement pour ses invités prestigieux. Et que réutilisera notamment Jacques Chirac après sa victoire en 1995.

1992: retour en France… et en SM

Queen Elizabeth II and her husband Duke of Edinburgh leave in a Citroen SM the City Hall in Paris on June 10, 1992 during a state visit in France.
Queen Elizabeth II and her husband Duke of Edinburgh leave in a Citroen SM the City Hall in Paris on June 10, 1992 during a state visit in France. © Eric Feferberg / AFP

Si SM serait plutôt l’acronyme de “S Maserati”, on pourrait croire qu’il peut aussi faire référence à “sa majesté”. Vingt ans après son premier tour en Citroën SM, elle remonte à bord lors d’une visite en 1992 où on peut voir ici le couple royal quitter l’Hôtel de ville de Paris.

1994: En Rolls sous la Manche

La Rolls-Royce de la reine Elizabeth II, transportant la reine et le président français François Mitterrand, embarque au terminal France de Coquelles à bord du "Shuttle" à destination du terminal anglais de Cheriton, le 6 mai 1994, au cours de l'inauguration du tunnel sous la Manche.
La Rolls-Royce de la reine Elizabeth II, transportant la reine et le président français François Mitterrand, embarque au terminal France de Coquelles à bord du “Shuttle” à destination du terminal anglais de Cheriton, le 6 mai 1994, au cours de l’inauguration du tunnel sous la Manche. © JACQUES DEMARTHON / AFP

Le 6 mai 1994, à l’occasion l’inauguration du tunnel sous la Manche, la Reine invite François Mitterrand à bord de sa Rolls-Royce, pour embarquer à bord du “Shuttle” qui relie le terminal France de Coquelles à destination du terminal anglais de Cheriton.

1997: la Reine et la voiture du Kaiser

Queen Elizabeth II walks past German Formula 1 driver Michael Schumacher's Ferrari racing car during a visit to the Shell Centre in London on November 11, 1997.
Queen Elizabeth II walks past German Formula 1 driver Michael Schumacher’s Ferrari racing car during a visit to the Shell Centre in London on November 11, 1997. © Paul VICENTE / AFP

Rencontre incontournable entre une monarque et une Formule 1, la catégorie-reine du sport automobile. Lors d’une visite au siège londonion de Shell le 11 novembre 1997, Elizabeth II scrute la monoplace d’un certain Michael Schumacher, déjà titré deux fois champion du monde (en 1994 et 1995), mais qui vient d’être disqualifié, abandonnant le titre à son grand rival Jacques Villeneuve, lors du dernier Grand Prix quelques jours plus tôt.

1998: déjà écolo

Britain's Queen Elizabeth II and her husband the Duke of Edinburgh (R partly hidden) view a specially-converted Metrocab in London 07 May 1998 during the launch of the new environmentally friendly Liquid-Propane Gas-powered Royal Car Fleet.
Britain’s Queen Elizabeth II and her husband the Duke of Edinburgh (R partly hidden) view a specially-converted Metrocab in London 07 May 1998 during the launch of the new environmentally friendly Liquid-Propane Gas-powered Royal Car Fleet. © JOHN STILLWELL / POOL / AFP

En mai 1998, la Reine inspecte un taxi Metrocab converti au GPL (gaz de pétrole liquéfié). L’écologie n’est pourtant pas vraiment encore au coeur des préoccupations mondiales.

2001: la Reine en Scénic

Britain's Queen Elizabeth II struggles to get out of a Renault Scenic used as the Royal Car in Alderney 12 July 2001. The Queen is on a two day visit to the Channel Islands.
Britain’s Queen Elizabeth II struggles to get out of a Renault Scenic used as the Royal Car in Alderney 12 July 2001. The Queen is on a two day visit to the Channel Islands. © AFP

Sans doute plus habituée au confort des Rolls, Bentley et autres Range Rover, la Reine a au moins une fois testé un plus modeste Renault Scénic. On peut la voir ici s’extraire du célèbre monospace français, (étrangement) utilisé comme voiture royale à Alderney le 12 juillet 2001, lors d’une visite de deux jours dans les îles anglo-normandes.

2004: en Bentley à Düsseldorf

Britain's Queen Elizabeth II gets into her Bentley car in front of the Staendehaus in Duesseldorf 04 November 2004. The queen is on the last of a three-day state visit to Germany.
Britain’s Queen Elizabeth II gets into her Bentley car in front of the Staendehaus in Duesseldorf 04 November 2004. The queen is on the last of a three-day state visit to Germany. © VOLKER HARTMANN

Plus classique que le Scénic pour la Reine d’Angleterre: on aperçoit ici l’impressionnante face avant d’une Bentley royale, lors d’une visite en Allemagne en novembre 2004. Une marque, joyau de l’automobile britannique, qui appartient pourtant depuis 1998 au groupe Volkswagen. C’est d’ailleurs la même année que Rolls-Royce passe aussi sous pavillon allemand, rachetée par le groupe BMW.

2015: la Reine en Range Rover hybride

En 2015, la Reine passe en revue des troupes à bord d'un Range Rover équipé d'un moteur Diesel hybride.
En 2015, la Reine passe en revue des troupes à bord d’un Range Rover équipé d’un moteur Diesel hybride. © Land Rover

Jaguar et Land Rover ont aussi un propriétaire étranger. En 1989, Jaguar est racheté par Ford, qui mettra aussi la main sur Land Rover en 2000. En 2008, c’est finalement l’indien Tata Motors qui rachète les deux marques à l’américain et forme le groupe Jaguar Land Rover. Cela n’empêche pas la Reine de continuer à utiliser ses véhicules, comme ici en 2015 une revue des troupes réalisée depuis un Range Rover équipé d’un moteur Diesel hybride. Une version exclusive à empattement long et toit (très) ouvrant.

2016: l’enterrement du Defender

A handout photo taken on January 29, 2016, in Solihull, central England, shows the last-ever Land Rover Defender vehicle to be produced by Jaguar Land Rover, as it is driven off of the production line. The last-ever Land Rover Defender, a vehicle beloved by Queen Elizabeth II and featured in Hollywood blockbusters, rolled off the production line in Britain today. Indian-owned carmaker Jaguar Land Rover had already announced in late 2013 that the group would stop making the legendary Defender at its car plant in Solihull in the West Midlands in central England.
A handout photo taken on January 29, 2016, in Solihull, central England, shows the last-ever Land Rover Defender vehicle to be produced by Jaguar Land Rover, as it is driven off of the production line. The last-ever Land Rover Defender, a vehicle beloved by Queen Elizabeth II and featured in Hollywood blockbusters, rolled off the production line in Britain today. Indian-owned carmaker Jaguar Land Rover had already announced in late 2013 that the group would stop making the legendary Defender at its car plant in Solihull in the West Midlands in central England. © AFP

On reste chez Land Rover, avec le 29 janvier 2016, la sortie de l’usine de Solihull du “dernier” Defender, un véhicule particulièrement apprécié par Elizabeth II. On peut la voir au volant dans cet extrait d’un documentaire diffusé en 1992. Finalement, une deuxième génération du Defender, très modernisé, sera lancée en 2019.

2019: à 93 ans, encore au volant

 In this file photo taken on May 10, 2019 Britain's Queen Elizabeth II drives her Range Rover car as she arrives to attend the annual Royal Windsor Horse Show in Windsor, west of London, on May 10, 2019. Queen Elizabeth II, the longest-serving monarch in British history and an icon instantly recognisable to billions of people around the world, has died aged 96, Buckingham Palace said on September 8, 2022. Her eldest son, Charles, 73, succeeds as king immediately, according to centuries of protocol, beginning a new, less certain chapter for the royal family after the queen's record-breaking 70-year reign.
In this file photo taken on May 10, 2019 Britain’s Queen Elizabeth II drives her Range Rover car as she arrives to attend the annual Royal Windsor Horse Show in Windsor, west of London, on May 10, 2019. Queen Elizabeth II, the longest-serving monarch in British history and an icon instantly recognisable to billions of people around the world, has died aged 96, Buckingham Palace said on September 8, 2022. Her eldest son, Charles, 73, succeeds as king immediately, according to centuries of protocol, beginning a new, less certain chapter for the royal family after the queen’s record-breaking 70-year reign. © AFP

En 2019 et à 93 ans, la Reine conduit encore son Range Rover alors qu’elle arrive au Royal Windsor Horse Show, à l’ouest de Londres. La même année, son mari le Prince Philip a lui renoncé à son permis après deux accidents consécutifs. A noter que la Reine n’a pas besoin d’avoir un permis pour conduire car, comme tous les documents officiels, un permis est délivré “au nom de sa Majesté”.

Leave a Reply

Your email address will not be published.