six experts de l’AIEA sont toujours à la centrale de Zaporijjia, deux vont rester pour une “présence permanente”

six experts de l'AIEA sont toujours à la centrale de Zaporijjia, deux vont rester pour une "présence permanente"

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #UKRAINE

22h10 : L’armée ukrainienne a affirmé avoir frappé une base russe près de la centrale nucléaire de Zaporijjia, à Energodar (Ukraine), tandis que le directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, a fait de son inquiétude face à une “activité militaire croissante” autour de la centrale. Franceinfo revient sur les faits marquants de la journée sur le front de la guerre en Ukraine.

20h42 : Voici, avec un peu de retard, un nouveau point sur l’actualité :

Lors d’une conférence de presse, le directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Rafael Grossi, a fait un point sur la situation à la centrale nucléaire de Zaporijjia. “L’activité militaire augmente et cela m’inquiète beaucoup”, a-t-il déclaré, annonçant que deux membres de l’AIEA resteront en permanence sur le site.

• A l’occasion du troisième anniversaire du Grenelle sur les violences faites aux femmes, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé le lancement prochain d’une mission parlementaire pour réfléchir à la mise en place de juridictions spécialisées sur ce type de violences ainsi que sur les violences intrafamiliales.

L’alerte orange aux orages de Météo France est étendue à l’Hérault et concerne désormais six départements, dont les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône, le Gard, le Var et le Vaucluse. Le Var est également en vigilance aux pluies et inondations.

• Plusieurs syndicats hospitaliers appellent à la mobilisation” le 27 septembre, avec préavis de grève, pour obtenir de nouvelles négociations sur le Ségur de la Santé, notamment sur les salaires et les effectifs.

20h26 : J’admire ces journalistes courageux, sur le terrain.

20h19 : Les équipes de France 2 ont pu se rendre dans la centrale nucléaire de Zaporijia. C’est la première fois que des journalistes occidentaux peuvent y pénétrer. Voici leur reportage :

20h14 : “L’activité militaire augmente et cela m’inquiète beaucoup.

Lors de sa conférence de presse, le directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique décrit “une tension latente à cause des raisons évidentes de la guerre. Il est évident qu’il y a beaucoup de combats dans la région. La possibilité statistique de plus de dommages physiques est présente.”

20h06 : Les générateurs diesel ont fonctionné normalement lors d’une panne de courant”, signale le directeur de l’AIEA. “C’est important pour l’agence d’être là en permanence, insiste-t-il. La différence entre être sur place ou non, c’est le jour et la nuit.”

20h02 : S’agissant des systèmes de sécurité de la centrale, “la plupart fonctionnent, mais il y a eu des interruptions”, déclare Rafael Grossi. Le site “continue de fonctionner et il existe un modus vivendi professionnel. Deux unités sont encore en activité à ce jour”, ajoute-t-il.

19h59 : La conférence de presse de Rafael Grossi vient de commencer. Graphique à l’appui, le directeur de l’AIEA va décrire la situation qu’il observée à la centrale de Zaporijjia. Il répète que “l’intégrité physique de la centrale a été violée à plusieurs reprises”.

19h53 : Bonsoir @Marc Oui nous avons vu cela. Cette conférence de presse de Rafael Grossi, directeur de l’AIEA, devait même commencer à 19h45. Elle est diffusée en direct sur YouTube, nous en vous rendrons compte ici.

19h58 : Etes-vous au courant d’une conférence de presse de l’AIEA ce soir à 20 heures ?

18h35 : Au lendemain d’une visite d’une mission de l’Agence internationale de l’énergie atomique, l’Ukraine a annoncé avoir frappé une base russe à Energodar, ville où se trouve la centrale nucléaire de Zaporijjia, occupée par les troupes russes.

“Dans les localités de Kherson et d’Energodar, des frappes précises de nos troupes ont détruit trois systèmes d’artillerie de l’ennemi, ainsi qu’un dépôt de munitions”, a précisé l’armée ukrainienne dans son rapport du soir.

18h16 : L’Ukraine dit avoir frappé la ville où se trouve la centrale nucléaire de Zaporijjia.

17h36 : L’“intégrité physique” de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, occupée par les Russes, “a été violée à plusieurs reprises”, a dénoncé hier le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique. Que veut dire sa déclaration ? La réponse est dans cet article. Le directeur de l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AEIA), Rafael Grossi, après l'inspection de la centrale nucléaire de Zaporijjia occupée par les forces russes, le 1er septembre 2022 en Ukraine. (METIN AKTAS / ANADOLU AGENCY / AFP)(METIN AKTAS / ANADOLU AGENCY / AFP)

15h58 : Concrètement, la Russie vendrait son pétrole à ces pays à un prix inférieur à celui auquel elle le cède aujourd’hui, mais qui resterait supérieur au prix de production, afin qu’elle ait un intérêt économique à continuer à leur en vendre, et ainsi qu’elle ne coupe pas ses livraisons.

15h58 : Le G7 (Etats-Unis, Allemagne, France, Royaume-Uni, Canada, Japon) va “urgemment” mettre en œuvre un plafonnement du prix du pétrole russe et encourage une “large coalition” de pays à participer à cette initiative destinée à priver Moscou d’une partie de sa manne provenant du secteur énergétique.

14h26 : La paix en #Ukraine n’est pas rendue impossible par les victimes de l’invasion, mais par la volonté de conquête de #Poutine ! Les crimes de guerre sont documentés, le nier est une insulte aux assassinés, aux violées, aux torturés ! Dire le contraire est de la propagande ! https://t.co/wr2LaYXi16

14h25 : “La paix en Ukraine n’est pas rendue impossible par les victimes de l’invasion, mais par la volonté de conquête de Poutine !”, a réagi sur Twitter le Premier secrétaire du PS,Olivier Faure. “Les crimes de guerre sont documentés, le nier est une insulte aux assassinés, aux violées, aux torturés ! Dire le contraire est de la propagande !”, a-t-il poursuivi.

14h21 : L’ex-candidate socialiste à la présidentielle de 2007, Ségolène Royal, a mis en doute hier soir sur BFMTV les crimes de guerre en Ukraine, affirmant qu’il s’agissait d’une “propagande” de Volodymyr Zelensky.

14h27 : Il est 14 heures, on fait le point sur l’actualité :

• Le Conseil de défense sur la crise énergétique est désormais terminé. La ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, fera un compte rendu dans le courant de l’après-midi, a appris franceinfo auprès de l’Elysée.

Météo France a placé quatre départements du Sud-Est en vigilance orange aux orages : le Gard, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône et le Var. Des précipitations ainsi que de la grêle et des rafales sont attendues dès le milieu d’après-midi.

• Un homme a été blessé ce matin par arme à feu à la maison de la presse de Molay-Littry (Calvados), près de Bayeux. Le tireur est retranché dans une agence immobilière voisine, sans otage, et l’intervention des gendarmes et du GIGN est toujours en cours, selon France Bleu.

“Les occupants russes font tout leur possible pour empêcher la mission de l’Agence internationale de l’énergie atomique de connaître les faits sur le terrain à la centrale nucléaire de Zaporijjia”, dénonce l’opérateur ukrainien de la centrale, Energoatom. Suivez notre direct.

13h06 : Voici les contenus à ne pas manquer sur notre site :

• Cinq questions sur la taxation des super-profits des grandes entreprises réclamée par la Nupes et le Rassemblement national

• Guerre en Ukraine : dans les coulisses de la visite sous haute tension de l’AIEA à la centrale de Zaporijjia

• Qui est Hassan Iquioussen, l’imam en fuite visé par un mandat d’arrêt européen ?

•”On m’a proposé un poste le jour de la rentrée” : comment les enseignants contractuels “comblent les trous” de l’Education nationale

• ENQUÊTE. Les NFT, un nouveau terrain de jeu pour les escrocs

12h26 : Hier, les experts de l’AIEA ont estimé que l’“intégrité physique” de la centrale nucléaire, occupée par les Russes, avait “été violée à plusieurs reprises”. De son côté, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, estime que l’AIEA aurait dû aller plus loin et exiger la “démilitarisation” du site.

12h23 : “Les occupants russes font tout leur possible pour empêcher la mission de l’Agence internationale de l’énergie atomique de connaître les faits sur le terrain à la centrale nucléaire de Zaporijjia”, dénonce l’opérateur ukrainien de la centrale, Energoatom. “Il est clair que dans de telles conditions, il sera difficile pour l’AIEA de faire une évaluation impartiale de la situation”, assure-t-il aussi sur Telegram.

12h00 : Voici un nouveau résumé de l’actualité de ce vendredi midi :

Emmanuel Macron réunit depuis 10 heures à l’Elysée un Conseil de défense dédié à l’énergie. Il s’agit avec “les ministres compétents” d’examiner les scénarios afin d’éviter la pénurie. Suivez notre direct.

Météo France place quatre départements du Sud-Est en vigilance oranges aux orages : le Gard, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône et le Var. Des précipitations ainsi que de la grêle et des rafales sont attendues dès le milieu d’après-midi.

Après la première inspection d’hier, une partie des experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique va rester sur le site de la centrale nucléaire de Zaporijia jusqu’à dimanche ou lundi pour continuer l’évaluation.

Un homme a été arrêté cette nuit en Argentine pour avoir pointé une arme à feu chargée en direction de la vice-présidente Cristina Kirchner quand elle rentrait chez elle. Un jour férié national a été décrété pour aujourd’hui dans tout le pays.

09h55 : C’était dans les tuyaux. Air Liquide va à son tour quitter la Russie. Le groupe français spécialiste des gaz industriels annonce dans un communiqué qu’il va transférer ses activités à l’équipe locale “sous forme d’un MBO (Management Buy Out)”. Ses activités en Russie ne seront plus consolidées dans ses comptes à compter du 1er septembre.

09h20 : La délégation de l’Agence internationale de l’énergie atomique a pu pénétrer pour la première fois dans la centrale nucléaire de Zaporojjia hier. Franceinfo a pu assister à cette visite exceptionnelle (et sous haute tension) de la plus grande centrale d’Europe.

Le directeur de l'AIEA, Rafael Grossi, (casque blanc) avec un représentant russe de Rosatom, devant un missile qui est tombé sur le territoire de la centrale de Zaporijia. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Un soldat russe monte la garde dans la centrale ukrainienne de Zaporijjia. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

L'arrivée des inspecteurs de l'AIEA à la centrale de Zaporijjia. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Le directeur de l'AIEA Rafael Grossi (casque blanc) visite la centrale de Zaporijjia, accompagné d'un représentant russe de Rosatom. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)(FRANCEINFO)

10h05 : Voici un nouveau résumé de l’actualité de ce vendredi matin :

Emmanuel Macron réunit à partir de 10 heures à l’Elysée un Conseil de défense dédié à l’énergie. Il s’agit avec “les ministres compétents” d’examiner les scénarios afin d’éviter la pénurie.

Des orages attendus ici et là aujourd’hui en France. Pour le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, ce sera cet après-midi : Météo France a placé les trois départements en vigilance orange.

Les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique ont pu effectuer hier une visite de la centrale nucléaire de Zaporijia. Une partie des experts vont rester sur place jusqu’à dimanche ou lundi pour continuer l’évaluation.

Un homme a été arrêté cette nuit en Argentine pour avoir pointé une arme à feu chargée en direction de la vice-présidente Cristina Kirchner quand elle rentrait chez elle.

Dans le cadre du renouvellement du contrat de distribution entre les deux parties, le groupe Canal+ annonce “renoncer” à la diffusion des chaînes du groupe TF1, en raison notamment de l’exigence d’un versement “d’une rémunération très conséquente”.

08h48 : La Russie a décidé de prolonger au moins jusqu’au 10 septembre la fermeture de son espace aérien à l’aviation civile. Selon l’agence russe Tass, cela concerne onze aéroports du sud et du centre du pays, notamment ceux situés à proximité de la frontière ukrainienne.

07h35 : Volodymyr Zelensky aurait souhaité quela délégation de l’AIEA aille plus loin que l’inspection de la centrale nucléaire de Zaporijia. Dans son message vidéo d’hier soir, le président ukrainien estime que les experts auraient dû insister sur la nécessité, selon lui, de “démilitariser” cette zone. “La principale chose qui devrait se produire est la démilitarisation du territoire de la centrale (…) Et il est regrettable que nous n’ayons pas encore entendu les messages appropriés de l’AIEA”, a-t-il lâché.

07h12 : Les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique ont pu effectuer hier une visite de la centrale nucléaire de Zaporijjia. Une partie des experts va quitter la région et une autre va rester sur place jusqu’à dimanche ou lundi pour continuer l’évaluation.

(GENYA SAVILOV / AFP)

06h22 : Voici un résumé de l’actualité de ce vendredi matin :

Emmanuel Macron réunit à partir de 10 heures ce matin un Conseil de défense dédié à l’énergie. Il s’agit avec “les ministres compétents” de faire le point sur l’approvisionnement en gaz et en électricité et pour examiner les scénarios afin d’éviter la pénurie et réaliser des économies.

Le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône viennent d’être placés en vigilance orange aux orages par Météo France.

Les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique ont pu effectuer hier une visite de la centrale nucléaire de Zaporijia. Une partie des experts vont rester sur place jusqu’à dimanche ou lundi pour continuer l’évaluation.

Un homme a été arrêté cette nuit en Argentine pour avoir pointé une arme à feu chargée en direction de la vice-présidente Cristina Kirchner quand elle rentrait chez elle.

Un mandat d’arrêt européen a été délivré à l’encontre de l’imam Hassan Iquioussen, a appris franceinfo de source proche du dossier, confirmant une information de BFM. Le prédicateur marocain reste introuvable depuis mardi et la validation par le Conseil d’Etat de son expulsion.

Leave a Reply

Your email address will not be published.