Mort d’Elizabeth II : William et Harry, et Kate et Meghan, ensemble pour un bain de foule à Windsor

Mort d’Elizabeth II : William et Harry, et Kate et Meghan, ensemble pour un bain de foule à Windsor

En direct :

 

19h30. Ce direct est terminé, merci de l’avoir suivi.

19h. Les princes William et Harry, Kate et Meghan se sont recueillis ensemble

Le prince William, héritier de la couronne, et son frère Harry, ainsi que leurs épouses respectives Kate et Meghan se sont recueillis ensemble samedi après-midi devant les fleurs déposées en mémoire de la reine au château de Windsor. Les deux frères et leurs épouses, réputés en froid depuis quelques années, ont marché tous les quatre de front sous les applaudissements de la foule rassemblée pour rendre hommage à feue Elizabeth II.

18h15. Les funérailles de la reine Elizabeth II auront lieu le lundi 19 septembre

Les funérailles de la reine décédée jeudi en Ecosse, auront lieu lundi 19 à Londres, a annoncé samedi le palais de Buckingham. Des dirigeants du monde entier sont attendus pour ces funérailles qui auront lieu à l’abbaye de Westminster à 12h. Ce jour sera férié au Royaume-Uni.

17h50. William  : « Je savais que ce jour viendrait »

Dans une communiqué publié sur le compte Instagram officiel du prince et de la princesse de Galles, le nouvel héritier William a réagi à la mort de la reine. Si le monde a perdu un dirigeant, « j’ai perdu une grand-mère », écrit-il. Il rend hommage à sa grand-mère, à sa présence auprès de lui et des siens dans les moments « les plus heureux » et les « plus tristes ».

« Je savais que ce jour viendrait (…) mais il faudra un certain temps avant que la vie sans mamie nous paraisse réelle ». « Ma grand-mère disait que la douleur du deuil est le prix à payer pour l’amour. Tout le chagrin que nous allons éprouver ces prochaines semaines témoignera de tout l’amour que nous avons ressenti pour notre reine extraordinaire. »

Il ajoute : « J’honorerai sa mémoire en soutenant mon père, le roi, de toutes les manières possibles. »

17h. Les funérailles de la reine, un défi historique pour la police britannique

Avec chefs d’État et têtes couronnées, les funérailles d’Elizabeth II s’annoncent comme «la plus grosse opération de maintien de l’ordre» de l’histoire de la police britannique. La date officielle de ces funérailles nationales, les premières depuis celles du Premier ministre Winston Churchill en 1965, n’est pas encore connue mais elles devraient avoir lieu autour du 19 septembre à l’abbaye de Westminster, au coeur de la capitale. Sans doute lundi prochain.

Avant la cérémonie, le corps sera exposé publiquement pendant quatre jours à Westminster Hall, la plus vieille section des Chambres du Parlement, après une procession dans les rues de Londres.

15h30. Hommages à Balmoral

À une messe privée, les princes Edward et Andrew, et leur soeur la pincesse Anne sont repartis à pied et ont salué le public rassemblé à l’extérieur pour rendre hommage à la défunte reine. Les trois plus jeunes enfants de la reine, se sont arrêtés pour regarder les fleurs déposées au sol et lire quelques messages. Les quatre petites-filles de Sa Majesté  : Zara Phillips Tindall, les princesses Béatrice et Eugénie et Lady Louise Windsor, ainsi que son petit-fils aîné Peter Phillips, sont également présents.

15h. À Saint-James  :


14h58. Une messe privée pour la reine

Selon Skynews, une messe privée aura lieu, cet après-midi, à Crathie Kirk, une petite église située non loin de Balmoral. La Princesse Anne, le prince Andrew, le prince Edward et son épouse Sophie sont attendus parmi les invités. Par ailleurs, les princesse Eugenie et Beatrice, Zara Tindall, Peter Phillips, une partie des petits-enfants de la reine, devraient également être présents, tout comme le mari de la princesse Anne, le vice-amiral Timothy Laurence.

14h55. Le Parlement fait voeu d’allégeance

Après la proclamation ce matin, les députés à la Chambre des communes et les membres de la Chambre des Lords ont prêté allégeance à Charles III en début d’après-midi.

14h50. Rendez-vous en cascade pour Charles III

Dans l’après-midi, le nouveau roi recevra le Premier ministre, les principaux ministres et les chefs de l’opposition.

14h05. Cuinchy : une soixantaine de personnes rend un dernier hommage à la reine Élizabeth II

Une soixantaine de personnes était présente samedi matin pour rendre un hommage à la défunte reine. L’harmonie de Cuinchy a joué «God save the King», ce samedi.Une soixantaine de personnes était présente samedi matin pour rendre un hommage à la défunte reine.

Deux gerbes ont été déposées en hommage à la défunte reine.Deux gerbes ont été déposées en hommage à la défunte reine.Une soixantaine de personnes était présente samedi matin pour rendre un hommage à la défunte reine.

13h30. Poutine a adressé ses «félicitations sincères» à Charles III, lui souhaite du «succès»

Le président russe Vladimir Poutine a adressé samedi ses «félicitations sincères» à Charles III, proclamé officiellement roi à Londres lors d’une cérémonie entérinant son accession au trône après la mort de sa mère Elizabeth II, a indiqué le Kremlin.

«Veuillez recevoir mes félicitations sincères à l’occasion de votre accession au trône», a déclaré M. Poutine dans un télégramme, adressé à Charles III, selon un communiqué du Kremlin. «Je souhaite à Votre Majesté du succès, une robuste santé et tout le bien», a-t-il poursuivi.

13 heures. Une nouvelle proclamation

Une seconde proclamation a lieu, en ce moment, à la Bourse de Londres.

12h20. Mort d’Elizabeth II : «frêle» mais «de bonne humeur», les coulisses de sa dernière photo officielle

Elle est à l’origine des dernières photos officielles de la reine Elizabeth II prise de son vivant. Jane Barlow, photographe à l’Associated Press, a dévoilé les coulisses des photographies qu’elle a prise, ce mardi 6 septembre, au château de Balmoral, deux jours avant la mort de la souveraine de 96 ans. On fait le point.

12h10. Des coups de canon tirés dans tout le Royaume-Uni en l’honneur du nouveau roi Charles III

12 heures. Le roi Charles officiellement proclamé roi depuis le balcon du palais Saint-James

Le roi Charles III a été proclamé roi en public samedi sur le balcon du palais Saint-James à Londres peu après sa prestation de serment, lors d’une cérémonie traditionnelle entérinant son accession au trône après la mort de sa mère Elizabeth II.

Précédée d’une fanfare de trompettes, la déclaration a été lue par le roi d’armes de l’ordre de la Jarretière, le plus prestigieux au Royaume-Uni, en tenue cérémonielle, puis des salves de canons ont été tirées dans tout le pays, notamment près de la Tour de Londres.

11h58. Charles va être proclamé roi du balcon du palais Saint James

11h52. L’enterrement de la reine sera un jour férié

Le roi Charles III a confirmé que le jour des funérailles de la reine serait un jour férié. Pour l’instant, la date n’a pas encore été confirmée, mais il semblerait que l’enterrement puisse avoir lieu le lundi 19 septembre, indique Le Guardian.

11h37. Charles est devant le trône

Charles III est debout devant le trône, sa femme Camilla et son fils, William, sont à ses côtés.

11h35. Les signatures de la proclamation continuent

11h33. Charles « dédie » le reste de sa vie à sa nouvelle mission

« En acceptant la lourde tâche qui m’a été confiée, à laquelle je dédie ce qui reste de ma vie, je prie pour la guidance et l’aide de dieu ».

11h27. De « lourdes responsabilités »

« Je suis profondément conscient de l’héritage et des lourdes responsabilités du souverain qui m’incombent désormais. En assumant ces responsabilités, je m’efforcerai de suivre l’exemple inspirant qui m’a été donné pour maintenir un gouvernement constitutionnel et rechercher la paix, l’harmonie et la prospérité des peuples du Royaume-Uni, ainsi que des royaumes et territoires du Commonwealth à travers le monde »

11h27. Un trône avec « EIIR »

Le trône de la salle contient le symbole « EIIR », pour Elizabeth II Regina, soit la reine Elizabeth II. Le Guardian affirme qu’un nouveau trône est en train d’être créé, avec les lettres « CR », soit « Charles Rex », Charles roi.

11h26. Charles III annonce la mort de sa mère

« Les lords, mesdames et messieurs, c’est mon devoir le plus triste de vous annoncer que ma mère adorée, la reine, est décédée. Je sais à quel point notre nation toute entière, et je dirai même le monde entier, s’associe à ma perte », débute Charles III.

11h25. Le roi Charles III apparaît dans la salle du trône et va prendre la parole

11h24. La deuxième partie du conseil d’accession démarre

11h04. William signe la proclamation officielle

Le prince William, prince de Galles, signe la proclamation qui fait de son père le roi. Il en va de même pour la reine consort Camilla, ainsi que pour la Première ministre Liz Truss ou encore l’archevêque de Canterbury. Charles III n’était pas présent dans la salle au moment où il a été proclamé roi.

11h02. Charles III officiellement proclamé roi du Royaume-Uni

Le prince Charles est officiellement proclamé roi du Royaume-Uni. «
 Nous (…) publions et proclamons que le prince Charles Philip Arthur George est désormais, par la mort de notre dernière souveraine dont nous garderons de beaux souvenirs, notre seul souverain, légitime et heureux
 ». Le conseil d’accession lui a souhaité « de longues et heureuses années pour régner » sur ses sujets en tant que souverain. « Que dieu sauve le roi », conclut le discours. Les personnes présentes dans la salle répète cette phrase en choeur.

11 heures. « Sa majesté est décédé »

« Mes lords, c’est mon triste devoir de vous annoncer que Sa Majesté, la reine Elizabeth II, est décédée jeudi 8 septembre 2022 au château de Balmoral », débute Penny Mordaunt, députée conservatrice, membre du conseil de l’accession.

11 heures. Le prince William et la reine consort sont arrivés

10h59. De nombreux ministres présents

Pour la proclamation de roi de Charles, de nombreux anciens Premier ministres sont présents, parmi lesquels Boris Johnson, David Cameron ou encore Theresa May.

https://www.youtube.com/watch?v=nCHmV3mehMI

10h35. Plus de fleurs devant Buckingham

Selon un journaliste d’Europe 1, les bouquets de fleurs et bougies ont été enlevés de devant Buckingham Palace. Ceux qui veulent rendre hommage à la reine sont priés d’aller les déposer dans le parc adjacent au palais. « Vous êtes gentiment priés de ne pas laisser d’hommages, de bougies ou d’objets ici », peut-on lire sur un panneau qui a été déposé devant la résidence royale. « S’il-vous-plaît, suivez les panneaux pour les hommages en fleurs dans le Green Park, où vous pouvez laisser vos bouquets. Tous ceux qui seront déposés ici seront régulièrement enlevés. Merci ».

9h55. De nombreuses routes fermées à Édimbourg

Édimbourg, en Écosse, se prépare à recevoir, dans les prochains jours, le corps d’Elizabeth II, qui doit être transporté de son château de Balmoral à la résidence royale de Holyroodhouse, dans la capitale écossaise. En conséquence, de nombreuses routes sont fermées dans la capitale, rapporte la BBC.

9h50. Mort d’Elizabeth II : William, le nouveau prince de Galles, héritier au trône très populaire

Le prince William, très populaire, est devenu l’héritier de la couronne britannique à la mort de sa grand-mère Elizabeth II, et à l’accession au trône de son père, le roi Charles III. Portrait du futur roi.

9h45. Le Canada aimait sa reine mais plus vraiment la monarchie

Les Canadiens sont restés jusqu’au bout attachés à Elizabeth II, leur reine, mais la relation avec la monarchie s’est de plus en plus distendue et le décès de la souveraine jeudi va rouvrir un débat sur le système politique, estiment des experts.

« Le Canada est une exception monarchiste au milieu d’un continent plutôt républicain », rappelle Marc Chevrier, professeur de sciences politiques à l’université du Québec à Montréal. Dans quelques semaines, après la période de deuil, « les débats vont resurgir autour de la pertinence de rester une monarchie, la boîte de Pandore est ouverte », ajoute ce dernier.

8h50. Quel est l’ordre de succession au trône britannique  ?

Ordre de succession (5)

7h35. Charles, monarque britannique le plus âgé au début de son règne

À 73 ans, il est le monarque britannique le plus âgé au début de son règne. Charles III est infiniment moins populaire que sa mère, qui avait su maintenir le prestige de la monarchie, ne donnant aucune interview et gardant ses opinions pour elle.


Mais le nouveau roi a été ovationné, à son arrivée à Buckingham vendredi après-midi, à son retour d’Ecosse. Accompagné de son épouse Camille, devenue reine consort, il a serré les mains de dizaines de personnes pressées contre des barrières devant le Palais.

7h30. Charles proclamé roi à 11 heures

Ce matin à 11 heures, le conseil d’Accession, un groupe de dignitaires, se réunira au palais Saint-James à Londres et proclamera que Charles est devenu roi. La proclamation sera lue au balcon du palais Saint James, puis relayée par le roi d’armes de l’ordre de la Jarretière et une demi-douzaine de hérauts en calèche qui iront également la lire à Trafalgar square, puis au Royal Exchange.

Ensuite, le Parlement fera voeu d’allégeance et exprimera ses condoléances. Dans l’après-midi, le nouveau roi recevra le Premier ministre et les principaux ministres. Charles III accède au trône dans une période difficile, le Royaume Uni étant confronté à la pire crise économique de ces 40 dernières années, alors que quatre Premiers ministres se sont succédé en six ans.

7h25. Charles III s’installe au pouvoir

Etape après étape, dans la plus grande solennité et dans le respect au millimètre du protocole et de la tradition, Charles III s’installe comme chef d’Etat. Vendredi soir, pour la première fois depuis 70 ans, l’hymne britannique « God save the King » (Que dieu sauve le roi) a été chanté dans sa version masculine à la cathédrale Saint Paul à Londres, en conclusion d’un office religieux en hommage à Elizabeth II. Il remplace « God save the Queen » (Que dieu sauve la reine), l’hymne depuis l’accession au trône de la défunte souveraine en 1952.

7h20. Charles III promet de servir le pays « avec un dévouement inébranlable »

Un peu plus tôt, depuis le palais de Buckingham, Charles III a prononcé son premier discours télévisé en tant que souverain, une allocution enregistrée dans laquelle il a rendu un émouvant hommage à Elizabeth II, sa « maman chérie », décédée à 96 ans après 70 ans et 7 mois de règne. Il a qualifié Elizabeth II d’« inspiration et d’exemple » pour lui et sa famille.

Il a promis de servir les Britanniques toute sa vie, comme sa mère Elizabeth II l’avait fait à son 21ème anniversaire. « Comme la reine l’avait fait avec un dévouement inébranlable, je m’engage moi aussi solennellement maintenant, tout au long du temps restant que Dieu m’accorde, à défendre les principes constitutionnels qui sont au coeur de notre nation », a-t-il déclaré, sur un ton sobre et confiant.

7h15. Milliers d’hommages à Elizabeth II

Des milliers de personnes ont afflué depuis l’annonce de la disparition d’Elizabeth II pour déposer bouquets de fleurs et mots d’hommage. « Toutes nos condoléances », « Que Dieu vous bénisse », « Je vous souhaite le meilleur », lui a lancé la foule.

Des milliers de Britanniques, certains émus aux larmes sont venus déposer des fleurs devant Buckingham palace, à Windsor et à Balmoral au nord de l’Ecosse. « Je voulais être ici aujourd’hui… C’est très puissant de se rassembler ici avec tellement d’autres personnes, de montrer à quel point nous la respections. Elle a tellement fait pour ce pays, cela ne sera plus pareil sans elle », abonde David Renn, 42 ans, venu à vélo de Londres jusqu’à Windsor.

Le portrait d’Elizabeth II orne les arrêts de bus londoniens, remplaçant les publicités, et des livres de condoléances ont été ouverts dans certaines églises, ainsi qu’en ligne sur le site officiel de la famille royale.

7h10. Elizabeth II est décédée aux côtés de Charles et d’Anne

Elizabeth II est décédée jeudi « paisiblement » dans son château de Balmoral en Ecosse, où se trouvaient alors son fils Charles et sa fille Anne. Ses deux autres fils Andrew et Edwards, et le prince William, désormais héritier de la Couronne, puis le prince Harry seul, sont arrivés après le décès.

Le roi a fait savoir que le deuil royal – qui concerne la famille, le personnel et les représentants de la maison royale – durerait jusqu’à sept jours après les funérailles de la reine, dont la date n’a pas été confirmée. Les résidences royales resteront fermées jusqu’après ces funérailles et les drapeaux y seront en berne. Le deuil national, décrété par le gouvernement, doit lui durer jusqu’au jour des funérailles. La reine sera inhumée en privé dans la chapelle du château de Windsor.

Leave a Reply

Your email address will not be published.