EN DIRECT – Guerre en Ukraine: Macron annonce un renforcement du dispositif militaire français à l’Est de l’Otan

EN DIRECT - Guerre en Ukraine: Macron annonce un renforcement du dispositif militaire français à l’Est de l'Otan

Pour l’ONU, 16 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire en Ukraine

Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi, Osnat Lubrani, coordonnateur résident des Nations Unies pour l’Ukraine, a estimé que 16 millions de personnes ont actuellement besoin d’aide humanitaire dans ce pays ravagé par la guerre.

“Près de 16 millions de personnes en Ukraine ont aujourd’hui besoin d’une aide humanitaire: eau, nourriture, services de santé, toit au-dessus de leur tête et protection. Ce sont des chiffres conservateurs que les Nations Unies sont en train de réviser.”

De plus, 6 millions de personnes ont été déplacées à l’intérieur de l’Ukraine depuis le 24 février, tandis que 5,3 millions ont fui le pays.

L’Élysée précise le renforcement militaire français à l’Est de l’Otan

Quelques minutes après la prise de parole d’Emmanuel Macron au cours de laquelle il a annoncé un renforcement militaire sur le front oriental de l’Otan, l’Élysée a mis en ligne une carte pour préciser ce dernier.

Scholz juge “ridicule” les critiques de Poutine sur l'”impérialisme” de l’Otan

Le chancelier allemand a qualifié jeudi de “ridicules” les accusations du président russe Vladimir Poutine qui a estimé mercredi soir que l’Otan avait des “ambitions impérialistes”.

“Honnêtement, c’est assez ridicule. L’Otan est une alliance défensive. Elle n’est une menace pour personne”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet de l’Otan.

Le retrait russe de l’île aux Serpents montre qu’il est “impossible” de soumettre l’Ukraine

Le retrait russe de l’île aux Serpents, territoire “stratégique” en mer Noire, montre qu’il est “impossible” de soumettre l’Ukraine, a déclaré Boris Johnson jeudi à Madrid où s’achève le sommet de l’Otan.

“Si vous vouliez des preuves de l’incroyable capacité des Ukrainiens à riposter pour surmonter l’adversité et repousser les Russes, regardez ce qui s’est passé aujourd’hui sur l’île aux Serpents, où encore une fois, la Russie a dû céder du terrain”, a déclaré le Premier ministre britannique, ajoutant qu'”en fin de compte, il s’avérera impossible pour Poutine de soumettre un pays qui n’acceptera pas sa domination”.

“L’OTAN n’est pas une alliance contre la Chine”, assure Macron

En ce qui concerne la relation avec la chine, Emmanuel Macron a assuré que “l’OTAN n’est pas une alliance contre la Chine”, mais que l’entente devait “tenir compte des défis systémiques.”  

“Il y a un défi chinois mais pas une alliance qui cherche un nouvel ennemi”, a-t-il dit.

Pour Macron, “la Russie ne doit pas l’emporter” en Ukraine

Comme il l’avait fait au terme du sommet du G7, Emmanuel Macron a une nouvelle fois affirmé ce jour que la Russie “ne doit pas l’emporter” en Ukraine.

“La Russie ne doit pas l’emporter car c’est notre sécurité qui s’en trouverait alors menacée. Le cout de la guerre, les Ukrainiens le connaissent”, martèle-t-il.

Pour lui, “la Russie porte seule la responsabilité de cette guerre et ses conséquences. Je récuse les arguments qui voudraient faire croire que cette guerre serait liée à une volonté de l’OTAN de s’imposer sur le reste du monde. C’est un mensonge pour justifier une agression.”

Un “pas très important” pour l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’Otan

Emmanuel Macron souligne que ce sommet a également été l’occasion d’un “pas très important” en ce qui concerne l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’Otan, pour laquelle la Turquie a donné son feu vert.

“Cette décision permettra de renforcer leur sécurité et permettra une contribution significative à notre posture collective et notre sécurité européenne. Je remercie la Turquie d’avoir rejoint le consensus pour permettre de respecter le choix souverain.”

Pour le président de la République, la guerre en Ukraine est “une faute stratégique majeure” de la part de Vladimir Poutine.

“Il a réussi à ce que des états dans une posture plus prudente par rapport à l’Otan décident d’eux-mêmes de la rejoindre.”

Emmanuel Macron annonce un renforcement du dispositif militaire français à l’Est de l’Otan

Lors de cette même conférence de presse tenue ce jeudi à Madrid, le président de la République a annoncé un renforcement du dispositif militaire français sur le flanc est de l’Otan.

“Nous avons décidé d’un renforcement militaire sur le flanc oriental de l’Otan”, dit-il.

Macron annonce un renforcement du soutien de l’Otan à l’Ukraine

Lors de sa conférence de presse tenue ce jeudi à Madrid en marge du sommet de l’Otan, le président de la République a annoncé que les Alliés avaient “décidé unanimement de renforcer notre soutien économique, humain et militaire à l’Ukraine.”

“Les alliés sont au rendez-vous de leurs responsabilités. La France va livrer très rapidement 6 canons César supplémentaires ainsi que des véhicules blindés pour se défendre de l’agression brutale de la Russie.”

Emmanuel Macron a évoqué une situation d’une “exceptionnelle gravité.”

Retrait russe de l’île aux Serpents: l’armée ukrainienne salue “la libération d’un territoire stratégique”

L’armée ukrainienne a salué jeudi “la libération d’un territoire stratégique” au sujet de l’île aux Serpents, après l’annonce dans la matinée du retrait des forces de Moscou de cette île symbolique en mer Noire, occupée depuis les premiers jours de l’invasion russe en Ukraine.

“Je remercie les défenseurs de la région d’Odessa qui ont fait le maximum pour libérer un territoire stratégiquement important”, s’est félicité sur Telegram le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Valeriï Zaloujniï.

La Russie dit détenir plus de 6000 prisonniers de guerre ukrainiens

La Russie a affirmé ce jeudi qu’elle détenait “plus de 6000” prisonniers de guerre ukrainiens, confirmant par ailleurs avoir échangé la veille 144 combattants ukrainiens contre autant de Russes et séparatistes prorusses.

“Le nombre total de militaires ukrainiens capturés ou qui se sont rendus est de plus de six mille”, a déclaré dans un communiqué le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

Les députés russes votent une loi pour faciliter l’interdiction des médias étrangers

Les députés russes ont adopté ce jeudi une loi qui permet de fermer les médias de pays considérés comme “inamicaux” ou taxés de diffuser des informations jugées mensongères sur le conflit en Ukraine.

Le texte donne notamment le droit au parquet d'”interdire ou de limiter les activités en Russie” des médias de pays étrangers dont les gouvernements se sont montrés “inamicaux” à l’égard de médias russes, selon le site de la chambre basse du Parlement.

Gazprom renonce à payer des dividendes

L’entreprise Gazprom a renoncé jeudi à verser des dividendes sur l’année 2021, en plein conflit en Ukraine et vague de sanctions contre Moscou, une annonce qui a entraîné une chute vertigineuse du cours de l’action en Bourse

“Les actionnaires ont décidé que, dans cette situation, il était inopportun de verser des dividendes pour l’année 2021”, a indiqué Famil Sadyrov, le vice-président du Conseil d’administration de Gazprom, à l’issue de l’Assemblée générale annuelle des actionnaires.

“Les priorités de Gazprom sont de réaliser le programme d’investissements, y compris la gazification des régions russes et la préparation à l’hiver. Et évidemment, nous devons être prêts à payer des impôts plus élevés”, a-t-il poursuivi.

Les séparatistes accusent Kiev de bombarder des civils avec des canons occidentaux

Les séparatistes prorusses de l’est de l’Ukraine ont accusé jeudi les forces de Kiev de bombarder des civils avec des lance-roquettes multiples américains sophistiqués et des obusiers européens qu’elles viennent de recevoir.

Les Etats-Unis avaient annoncé début juin qu’ils allaient livrer à l’Ukraine des lance-roquettes multiples de type M142 HIMARS, d’une portée légèrement supérieure à leurs équivalents de fabrication russe et soviétique, afin de permettre à l’armée de Kiev de détruire les batteries ennemies en restant hors d’atteinte.

Plusieurs pays européens, dont la France et l’Allemagne, ont également fourni ces dernières semaines des obusiers lourds aux forces ukrainiennes.

La Russie annonce son retrait de l’Ile aux Serpents

Moscou a annoncé jeudi s’être retirée de l’île aux Serpents, une position stratégique en mer Noire conquise par la Russie et qui subissait des bombardements ukrainiens ces dernières semaines.

“Le 30 juin, en signe de bonne volonté, les forces armées russes ont accompli les objectifs fixés sur l’île aux Serpents et ont retiré leur garnison sur place”, a indiqué le ministère russe de la Défense, en affirmant que ce geste devait faciliter les exportations de céréales d’Ukraine.

Les recherches se poursuivent au centre commercial de Krementchouk

A Krementchouk, où un centre commercial a été pris pour cible par un tir russe en début de semaine, les recherches se poursuivent afin de retrouver d’éventuels survivants dans le bâtiment détruit.

Selon le maire de la ville, Vitalii Maletskyi, les secours sont actuellement en train de fouilles la zone située au plus près de l’épicentre de l’explosion.

21 personnes sont toujours portées disparues tandis que le bilan officiel monte toujours à 18 victimes.

Moscou fait partir d’un port occupé un premier navire chargé de céréales ukrainiens

Un premier navire chargé de 7.000 tonnes de céréales et protégé par la marine russe a quitté le port ukrainien de Berdiansk, occupé par la Russie, ont annoncé jeudi les nouvelles autorités désignées par Moscou.

“Après plusieurs mois d’arrêt, un premier navire marchand a quitté le port commercial de Berdiansk, 7000 tonnes de céréales partent vers des pays amis”, a indiqué sur Telegram le chef de l’administration prorusse de la région, Evguéni Balitski.

“La sécurité du navire cargo est assurée par les bâtiments et vedettes de la base militaire maritime de la flotte de la mer Noire de Novorossiisk”, a-t-il ajouté.

L’Ukraine accuse depuis des semaines la Russie de voler ses récoltes de blé dans les régions occupées par l’armée russe dans le sud ukrainien pour le revendre illégalement à l’international. Moscou se défend de tout vol.

Des députés dénoncent l’échec de Londres à lutter contre “l’argent sale” russe

Un rapport parlementaire étrille jeudi l’échec du gouvernement britannique à lutter contre l’afflux d'”argent sale” russe au Royaume-Uni, qui s’est poursuivi malgré l’intransigeance affichée sur le sujet.

Si, avant même l’offensive russe lancée le 24 février, le gouvernement de Boris Johnson avait affiché la fermeté de Londres face à l’argent douteux russe, la commission des Affaires étrangères a estimé dans un rapport intermédiaire publié jeudi que cette rhétorique n’a pas été suivie de mesures suffisamment fortes et concrètes.

Le Royaume-Uni est accusé de longue date de complaisance envers les élites russes et leurs millions, qui vaut à certains quartiers chics de la capitale le surnom de Londongrad.

15.000 personnes se trouvent encore à Lysychansk

Alors que l’armée russe tente toujours d’avancer dans le Donbass, la ville de Lysychansk, proche du front, est encore peuplés d’environ 15.000 personnes malgré les incessants bombardements, a estimé Serhiy Hayday, chef de l’administration militaire de la région de Louhansk. 

“Maintenant, la densité du feu est plus forte. À tel point que nous ne pouvons mettre que 30 personnes dans un bus”, a-t-il déclaré.

Il y a quelques semaines, les autorités ukrainiennes avaient appelé la population locale à fuir la ville.

Pour les renseignement américains, l’armée russe va mettre “des années” à se rétablir

Lors d’une conférence de presse tenue à Washington, Avril Haines, directrice du renseignement national des États-Unis, a estimé que l’armée russe a subi de très lourdes et sévères pertes durant ces quatre premiers mois de conflit ukrainien.

“Leurs forces terrestres ont maintenant été tellement dégradées que nous nous attendons à ce qu’il leur faille des années pour se rétablir à bien des égards”, a-t-elle déclaré, dans des propos repris par CNN.

En ce qui concerne la suite de la guerre, cette dernière a également émis plusieurs hypothèses.

“Le plus probable est que le conflit reste une lutte acharnée dans laquelle les Russes font des gains supplémentaires, mais pas de percée”, a-t-elle ajouté.

Le bombardement du théâtre de Marioupol, “clairement un crime de guerre” russe mais moins de victimes qu’envisagé

Le bombardement le 16 mars du théâtre de Marioupol, en Ukraine, dans lequel de nombreux civils s’étaient réfugiés, est “clairement un crime de guerre” russe, affirme jeudi un rapport d’Amnesty international, pour qui le nombre de victimes est toutefois largement inférieur à ce qui était craint.

“Jusqu’à présent, nous parlions d’un crime de guerre présumé. Maintenant, nous pouvons clairement dire que c’en était un, commis par les forces armées russes”, a affirmé Oksana Pokaltchouk, la directrice d’AI en Ukraine, lors d’un entretien à Paris.

Versement d’une tranche de 1,3 milliard de dollars d’aide économique américaine à l’Ukraine

Le Trésor américain a annoncé ce mercredi le transfert d’une tranche de 1,3 milliard de dollars d’aide économique à l’Ukraine, dans le cadre d’un premier soutien de 7,5 milliards promis à Kiev par le gouvernement Biden en mai.

“Avec cette aide économique, nous réaffirmons notre engagement résolu envers le peuple ukrainien alors qu’il se défend contre l’agression de Poutine et s’efforce de soutenir son économie”, a commenté Janet Yellen, la secrétaire américaine au Trésor, dans un communiqué.

Bonjour à tous!

Bienvenue dans ce direct consacré au suivi de la guerre en Ukraine

Leave a Reply

Your email address will not be published.