EN DIRECT – Guerre en Ukraine : l’Allemagne doit devenir « la force armée la mieux équipée d’Europe », affirme Scholz

Le dirigeant allemand s'est exprimé à Berlin devant les cadres de l'armée allemande.

Publié le 16 sept. 2022 à 7:42Mis à jour le 16 sept. 2022 à 18:13

Alors que l’offensive ukrainienne se poursuit, une « fosse commune » a été découverte à Izioum, ville reprise aux Russes ces derniers jours, a affirmé le président Volodymyr Zelensky. « Nous voulons que le monde sache ce que l’occupation russe a provoqué », a-t-il encore indiqué en précisant que des journalistes ukrainiens et occidentaux se rendraient sur place ce vendredi.

Sur le plan diplomatique, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui s’est rendue jeudi à Kiev, a promis que l’UE soutiendrait l’Ukraine « aussi longtemps » qu’il le faudrait face à la Russie. Son déplacement, le troisième depuis le début de la guerre, est intervenu parallèlement à une rencontre entre le président russe et son homologue chinois Xi Jinping, à Samarcande, en Ouzbékistan, pour un sommet régional de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

Ce qu’il faut retenir :

> Un charnier découvert à Izioum, selon Kiev

>  Washington valide 600 millions de dollars d’aide militaire supplémentaire

> L’Ukraine a perdu environ 15 % de ses capacités de stockage de céréales

>> Suivez en direct les faits marquants du vendredi 16 septembre

18h 15 – Zelensky à s’exprimera à l’ONU à distance la semaine prochaine

Les Etats membres de l’ONU ont autorisé ce vendredi de façon exceptionnelle le président ukrainien à s’exprimer par l’intermédiaire d’un message vidéo lors de l’Assemblée générale annuelle des Nations unies la semaine prochaine. Sur les 193 pays membres, 101 ont voté en faveur de cette décision qui crée une exception à la règle du discours en personne et permet à Volodymyr Zelensky de « présenter une déclaration préenregistrée » lors de la semaine de haut niveau de l’Assemblée générale. Sept ont voté contre, dont la Russie, et 19 se sont abstenus.

18h10 – Poutine dit que l’objectif de la Russie en Ukraine n’a pas changé

Vladimir Poutine a déclaré ce vendredi que l’objectif principal de l’« opération militaire spéciale » de la Russie en Ukraine n’avait pas changé et consistait à « libérer » la totalité du Donbass, dans l’est de ce pays. S’exprimant au sommet de l’Organisation de coopération de Shanghaï, en Ouzbékistan, le président russe a accusé l’Occident de vouloir depuis des décennies démembrer la Russie et il a dit avoir envoyé son armée en Ukraine en février pour contrecarrer cet objectif. Le maître du Kremlin a de plus affirmé vendredi que la Russie ne se hâtait pas d’achever sa campagne militaire en Ukraine.

17h55 – Blinken accuse la Russie d’actes « épouvantables » en Ukraine

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a accusé, ce vendredi, la Russie d’agir de manière « épouvantable » après la découverte de centaines de corps enterrés sommairement près d’Izioum, en Ukraine, évoquant de possibles crimes de guerre. La Russie agit de « manière épouvantable et cela se voit et se répète à chaque fois que la marée russe se retire de parties de territoires qu’elle a occupés en Ukraine. On voit ce qu’elle laisse dans son sillage », a déclaré le chef de la diplomatie américaine à des journalistes.

15h32 – Au moins un corps avec les mains liées exhumé près d’Izioum

Au moins un corps avec les mains liées avec une corde a été exhumé près de la ville d’Izioum, sur un site où des centaines de tombes ont été découvertes après le retrait des troupes russes. Il était impossible d’établir dans l’immédiat s’il s’agissait d’un civil ou d’un militaire, le corps étant très abîmé, selon un journaliste de l’AFP. Les autorités ukrainiennes ont commencé vendredi les exhumations sur ce site où, selon elles, plus de 440 tombes ont été découvertes.

15h24 – Poutine assure à Modi vouloir terminer la guerre en Ukraine « le plus vite possible »

« Je connais votre position concernant le conflit en Ukraine, vos inquiétudes (…) Nous allons tout faire pour que tout se termine le plus vite possible », a déclaré le président russe Vladimir Poutine lors d’un entretien avec le Premier ministre indien Narendra Modi en marge d’un sommet régional à Samarcande, en Ouzbékistan.

Au cours du même échange, le chef du gouvernement indien avait déclaré un peu plus tôt que « l’heure n’est pas à la guerre ».

13h12 – Un procureur séparatiste tué par une explosion dans l’est

Le procureur général de la région séparatiste prorusse de Lougansk, dans l’est de l’Ukraine, a été tué par une explosion qui s’est produite dans les locaux où il travaillait, ont annoncé les autorités, dénonçant un « acte terroriste ».

« Aujourd’hui, à la suite d’un acte terroriste, le procureur général de (Lougansk) Sergueï Gorenko et son adjointe Iekaterina Steglenko ont été tués », a déclaré sur Telegram le dirigeant prorusse de cette région séparatiste, Leonid Passetchnik.

12h34 – Dix « salles de torture » découvertes dans les zones reprises aux Russes à Kharkiv

« Dix salles de torture » ont été découvertes dans des localités de la région de Kharkiv, dans le nord-est de l’Ukraine, récemment reprises aux Russes, a indiqué le chef de la police nationale Igor Klymenko.

« A ce jour, je peux parler d’au moins dix salles de torture (découvertes) dans des localités de la région de Kharkiv », dont deux dans la petite ville de Balakliïa, a-t-il déclaré, cité par l’agence Interfax-Ukraine.

11h15 – La crise énergétique et les dépenses militaires stimulent la reprise de la filière hélicoptères, selon Airbus

Le président d’Airbus Helicopters a déclaré s’attendre à une augmentation des prises de commandes en 2022, la ruée vers les nouvelles sources d’énergie et la hausse des dépenses en matière de défense accélérant la reprise du secteur des hélicoptères, longtemps atone.

Airbus compte construire entre 180 et 190 hélicoptères monomoteurs cette année et plus de 200 en 2023, a déclaré Axel Aloccio, responsable des programmes Light Helicopters chez Airbus Helicopters.

11h05 – L’Allemagne doit devenir « la force armée la mieux équipée d’Europe », affirme Olaf Scholz

L’Allemagne doit devenir la « force armée la mieux équipée d’Europe », a estimé vendredi le chancelier Olaf Scholz, après des années d’analyses « erronées » sur le fait que son pays serait « entouré d’amis ».

« Nous, Européens, devons assumer nettement plus de responsabilités au sein de l’Otan », a également déclaré le dirigeant allemand à Berlin devant les cadres de l’armée allemande.

10h55 – Poutine salue les « nouveaux centres de pouvoir » lors d’un sommet régional asiatique

Le président russe Vladimir Poutine a salué vendredi « les nouveaux centres de pouvoir » lors du sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Samarcande, en Ouzbékistan, au moment où les relations de Moscou avec l’Occident sont fortement tendues.

« Le rôle croissant des nouveaux centres de pouvoir (…) devient de plus en plus évident », a déclaré Poutine, dans son discours, en soulignant que la coopération entre les pays de l’OCS, à la différence des Occidentaux, se base sur des principes « privés d’égoïsme quelconque ».

8h50 – Le groupe Wagner recruterait dans les prisons russes pour combattre en Ukraine

Selon le ministère britannique de la Défense, la société de mercenaires russe mène une campagne de recrutement auprès de condamnés russes pour qu’ils aillent se battre en Ukraine. En échanges ils auraient leur peine commuée et recevraient un capital. Toujours selon Londres, cette campagne de recrutement aurait commencé au moins depuis le mois de juillet.

Les services de renseignement britanniques évoquent aussi une vidéo de recrutement où apparaît le patron du groupe Wagner, Yevgeny Prigozhin, et où il indique ne rechercher que « combattants pour les unités d’assaut ».

8h30 – Comment la France livrera plus de gaz à l’Allemagne

Français et Allemands ont moins d’un mois pour mettre en place le dispositif d’entraide énergétique annoncé par Emmanuel Macron il y a une dizaine de jours. A partir du 12 octobre, la France doit commencer à livrer du gaz à son voisin.

Une situation inimaginable il y a quelques mois encore – l’Allemagne exportant historiquement son gaz vers les autres pays européens -, mais rendue nécessaire par les grandes difficultés outre-Rhin depuis la chute des exportations russes..

7h45 – Les liens entre Moscou et Pékin nuisent à « la paix internationale », affirme Taïwan

Taïwan « condamne sévèrement la Russie pour suivre le gouvernement autoritaire et expansionniste du Parti communiste chinois dans ses fausses déclarations lors de rencontres internationales qui portent atteinte à la souveraineté de notre pays », a affirmé le ministère taïwanais des Affaires étrangères dans un communiqué.

Moscou « qualifie de provocateurs ceux qui maintiennent la paix et le status quo, ce qui démontre largement le tort que cause l’alliance entre les régimes autoritaires chinois et russe à la paix internationale, à la stabilité, à la démocratie et à la liberté », poursuit le communiqué.

7h00 – Berlin place la filiale allemande de Rosneft sous tutelle

Le gouvernement allemand a placé Rosneft Deutschland et RN Refining & Marketing sous la tutelle de l’Agence fédérale des réseaux du pays. Rosneft Allemagne représente environ 12 % de la capacité de traitement du pétrole en Allemagne, ce qui en fait l’une des plus grandes sociétés de traitement du pétrole du pays, selon le ministère allemand de l’Economie.

Cette décision « contrecarre la menace imminente pour la sécurité de l’approvisionnement énergétique » a déclaré le ministère. Berlin entend notamment « apporter une contribution importante pour garantir l’avenir de la raffinerie de Schwedt ».

6h30 – ANALYSE – L’impact des sanctions occidentales sur Moscou

Les sanctions occidentales contre la Russie fonctionnent, contrairement à ce qu’essaient de faire croire des relais du Kremlin.

L’embargo des Occidentaux sur leurs exportations de composants empêche l’armée russe de reconstituer chars et missiles, et paralyse des pans entiers de l’industrie civile.

5h30 – Les frappes russes continuent sur Kharkiv et Soumy

A Kharkiv, selon le maire et le chef de l’administration militaire régionale, les Russes ont bombardé deux quartiers de la ville dans la nuit du 15 au 16 septembre. Les dernières frappes ont eu lieu aux alentours de 3h30 et pour l’heure, aucune information sur d’éventuelles victimes n’est disponible.

5h00 – Moscou tente d’augmenter la mobilisation de ses alliés

Après la contre-offensive réussie des forces armées ukrainiennes et la défaite des troupes russes dans la région de Kharkiv, Moscou intensifie la mobilisation et le recrutement pour la guerre en Ukraine parmi ses alliés, affirme l’ISW américain. En Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, aurait ainsi appelé tous les citoyens de la fédération de Russie à commencer une « automobilisation » et à ne pas attendre que le Kremlin déclare la loi martiale.

Parallèlement, les troupes ukrainiennes poursuivent leurs actions de contre-offensive dans l’est de l’Ukraine, augmentant la pression sur les positions russes et les lignes de soutien logistique dans les régions de l’est de Kharkiv, du nord de Louhansk et de l’est de Donetsk, souligne l’ISW. Ce dernier estime que les forces russes dans l’est de l’Ukraine auront probablement du mal à maintenir leurs lignes de défense si les forces ukrainiennes continuent d’avancer plus à l’est.

4h30 – Les Etats-Unis valident 600 millions de dollars d’aide militaire supplémentaire

La Maison Blanche a validé jeudi un nouveau volet d’assistance militaire à l’Ukraine, principalement des munitions pour les systèmes d’artillerie dont les forces ukrainiennes disposent déjà, mais pas de missiles à plus longue portée. Dans un communiqué, l’exécutif américain indique avoir autorisé le Pentagone à puiser dans ses stocks pour livrer à l’Ukraine des équipements et services, ainsi que de la formation, sans plus de précision.

De son côté, le Pentagone a précisé que cette nouvelle tranche d’aide militaire à l’Ukraine comprendrait notamment des missiles de précision pour les systèmes d’artillerie Himars déjà livrés à Kiev, ainsi que des obus compatibles avec les autres systèmes dont disposent les forces ukrainiennes.

1h30 – L’Ukraine a perdu environ 15 % de ses capacités de stockage de céréales

Depuis le début de la guerre, l’accès à des silos et autres espaces de stockage représentant environ 8,5 millions de tonnes de céréales a été perdu par l’Ukraine, selon l’estimation du Conflict Observatory, soutenu par Washington. Sur les quelque 58 millions de tonnes en capacité de stockage en Ukraine, les Russes ont ainsi pris le contrôle de 6,24 millions et 2,25 millions ont été détruits, précise le rapport.

Ces pertes importantes remettent en cause la capacité de l’Ukraine à poursuivre son rôle de grenier à blé de nombreux pays, qui dépendent de Kiev pour leurs approvisionnements en blé, maïs et tournesol notamment. Selon le Conflict Observatory, ce manque de place complique le travail des agriculteurs ukrainiens, qui ont du mal à stocker leur récolte de cette année, et pourrait aussi les dissuader de semer pour la saison prochaine.

00h20 – Plus de 440 victimes retrouvées dans une fosse commune à Izioum

Dans la soirée, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a assuré qu’une « fosse commune » avait été découverte à Izioum, ville reprise aux Russes il y a quelques jours dans le cadre de la contre-offensive ukrainienne dans la région de Kharkiv, à l’est. Ce vendredi, « des journalistes ukrainiens et internationaux viendront à Izioum », ville où il s’est rendu jeudi, a-t-il affirmé. « Nous voulons que le monde sache ce que l’occupation russe a provoqué », a-t-il dit dans son adresse vidéo quotidienne, sans donner de détails sur le nombre de personnes enterrées ni sur les causes de leurs décès.

De son côté, Serguiï Botvinov, un responsable de la police régionale, a évoqué, sur Sky News, la découverte de 440 corps enterrés. « Nous savons que certains ont été tués (abattus), d’autres sont morts à cause de tirs d’artillerie, de traumatismes dus à l’explosion de mines. Certains sont morts dans des frappes aériennes. Nous avons également des informations selon lesquelles de nombreux corps n’ont pas encore été identifiés », a-t-il précisé sur cette chaîne de télévision britannique. Plusieurs médias, dont Voice of America, on par ailleurs publié des photos de tombes qui ont été « authentifiées » par Oleg Kotenko, le commissaire aux personnes disparues.

>> Les principales informations de la veille

> Ursula von der Leyen pour la troisième fois à Kiev

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s’est rendue jeudi à Kiev. Elle a promis que l’UE soutiendrait l’Ukraine « aussi longtemps » qu’il le faudrait face à la Russie et a demandé que Vladimir Poutine soit traduit en justice pour les crimes de guerre commis depuis le début de l’invasion.

> Première rencontre entre Vladimir Poutine et Xi Jinping

La première rencontre, en Ouzbékistan, entre le président russe et son homologue chinois depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe a donné lieu à de vigoureuses déclarations d’amitié. Mais pour les signes d’appui concret, le Kremlin risque de devoir patienter.

Leave a Reply

Your email address will not be published.